Bégum by Delage

C'est en 1990, grâce à l’impulsion d'un couple de mécènes et au savoir-faire d’un ancien artisan de chez Harel, que se crée à Fougères un atelier de réalisation de chaussures de grande qualité. La petite ville d’Ille et Vilaine est l’un des derniers bassins historiques de la chaussure en France et l’on y trouve encore des ouvriers expérimentés, coupeurs, monteurs, piqueuses… L’atelier Delage fait travailler une quarantaine de personnes, façon haute couture, pour fabriquer pièce à pièce des chaussures souvent sur mesure. Il consacre une grande partie de sa production à fabriquer les modèles commandés par des maisons de haute couture, tels les célébrissimes escarpins Chanel.

À Paris, deux créatrices s'associent pour définir le style Delage : Primerose Bordier, grande prêtresse des couleurs, et Barbara Wirth, décoratrice de renom. La première boutique ouvre rue de Mézières, près du Luxembourg, pour une clientèle exigeante et sophistiquée.

En avril 2003, la petite manufacture bretonne se restructure et installe son nouvel atelier à La Bazouge-du-Désert, avec quelques artisans passionnés et attachés à leur métier. L’atelier fabrique alors pour René Mancini ou Christian Louboutin…

Depuis plus de 20 ans la boutique Delage a trouvé un nouvel écrin, ayant conservé ses moulures d'origine, dans les jardins du Palais-Royal à Paris. Ce lieu rare, monument historique, accueille des clientes exigeantes des quatre coins du monde. C’est ici que chacune peut faire fabriquer son modèle préféré dans une quasi-infinie palette de coloris et de matières.

 

Bégum Paris : Une histoire d'amour et d'héritage...

2013 : l’entreprise familiale est surveillée de près par un investisseur allemand… mais la nouvelle génération est tentée par l’aventure. Héloïse, qui a appris l’élégance aux côtés de sa mère, souhaite reprendre le flambeau. Depuis toujours, elle a suivi les hauts et les bas de l’entreprise, visité les ateliers, aidé à la boutique et porté des chaussures Delage. C’est tout naturellement qu’elle propose à sa cousine Sarah de participer à l’aventure. Sarah, fille d’un architecte et d’une journaliste de mode, est graphiste et designer. Ensemble, elles plongent dans les archives de la maison et conçoivent une ligne inventive, dans l’esprit Delage, mais plus accessible aux élégantes qui picorent sur Internet pour enrichir leur vestiaire.

Une ligne exclusivement vendue sur www.begum-paris.com.


Pourquoi Bégum ?

Trait d’union entre Héloïse et Sarah : Bégum, leur grand-mère, ainsi baptisée par ses petits-enfants en parallèle à Aga, son époux, qui tirait son nom des balbutiements de son premier petit enfant… Bégum, artiste anti-conventionnelle, qui peignait ses parquets en turquoise, et faisait réaliser sur mesure les mêmes habits pour ses petites filles et leurs poupées. Bégum, voyageuse infatigable, jardinière hors pair et exécrable cuisinière, créative et enthousiaste : un modèle d’élégance avant-gardiste auquel Héloïse et Sarah ont voulu rendre hommage.

Le style Bégum

Avec Bégum, les créatrices revisitent les grands classiques de Delage, imaginant de petites séries plus audacieuses dans la forme ou le mélange des couleurs. Des chaussures pensées pour la vie active, des hauteurs de talon qui permettent de prendre de la hauteur comme d’arpenter les artères de Paris, Londres ou New York !